Délégationde Haute-Savoie

Le cri des pauvres

Véronique Fayet prend la parole pour le Secours Catholique-Caritas France dans un livre, intitulé « Révolution fraternelle, le cri des pauvres » (Indigène éditions, 2019).

Véronique Fayet, « Révolution fraternelle, le cri des pauvres », Indigène éditions, 2019.

publié en mars 2019

En pleine période de crise sociale, ce livre, disponible en librairie depuis le 7 mars 2019, tombe à point nommé : il vise à faire entendre la parole des plus fragiles, à casser les préjugés qui les entourent et à donner aux pauvres toute leur place dans notre société.

L’audacieux pari de ce petit livre est de reconstruire – de nous reconstruire – à partir des plus démunis. Ces « personnes pauvres », qui constituent aujourd’hui 14 % de la société française, nous dit Véronique Fayet, osent souvent ce que nous n’osons pas, entravés que nous sommes par les préjugés à leur encontre. La révolution fraternelle est réalisable à cette condition. Face à une économie outrancièrement financière, face aux extrêmes à l’affût.

Ce livre doit beaucoup aux 68 200 bénévoles du Secours Catholique, aux 1 362 770 personnes qu’ils ont accompagnées, écoutées en l’espace d’une année. Il était l’heure d’un tel manifeste : un livre de chair, un livre de vie, où les savoirs des plus démunis se croisent avec les savoirs d’experts et de ces bénévoles.

Mais ce cri qu’entend l’auteure n’est pas seulement celui des pauvres, c’est aussi celui de la planète et de la démocratie menacées.

Véronique Fayet, « Révolution fraternelle, le cri des pauvres », Indigène éditions, 2019.
Un livre à retrouver dans vos librairies au prix de 4 €.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne