Délégationde Haute-Savoie

Annecy : une nouvelle bénévole pour les appartements relais

Témoignage

Le service d’appartements relais propose un logement provisoire (quelques mois à deux ans au maximum) à des familles qui vivent une problématique temporaire et qui ont besoin d’un accompagnement adapté.

L’aide personnelle que je peux apporter à la famille par mon expérience de vie, mon expérience professionnelle, mais aussi par ce que je suis tout simplement, l’enrichissement personnel que cette famille m’offre à travers nos discussions, nos partages, enfin tout le côté relationnel, donnent une autre couleur à cette mission.

L’aide matérielle, bien que réelle et indispensable, se transforme en partage et en échanges. Je n’ai pas le sentiment d’être celle qui sait et qui donne, mais celle qui est, qui propose et qui reçoit également. C’est aussi la joie et le soulagement exprimés, malgré les difficultés.

Le travail d’équipe en amont et pendant tout le temps de prise en charge se traduit par plusieurs liens. Un lien régulier avec les services sociaux, avec qui je vis un réel partenariat, un échange de compétences et d’avis. Pour moi, il n’y a pas le professionnel et le bénévole, il y a des personnes de bonne volonté qui ont le désir d’aider et d’accompagner, pas de rivalité, mais au contraire une entraide mutuelle. Pouvoir m’appuyer et œuvrer avec des professionnels est un plus et me rassure. Un lien avec l’animatrice déléguée du service qui, par son expérience, apporte l’aide, la connaissance, le soutien et les conseils nécessaires et qui sait se rendre disponible. Aide d’autant plus précieuse au début pour aider à évacuer quelques appréhensions certainement très légitimes. Des réunions régulières avec les différentes entités (services sociaux, responsables du Secours Catholique, bénévole et famille) pour faire le point, modifier la trajectoire, reprendre le cap, me guident et m’encouragent pour la suite. Un lien avec les équipes locales, qui sont là elles aussi, et qui répondent présent pour m’aider.

En résumé, je suis ravie de cette première expérience, ravie de ne pas être un électron libre avec une multitude de possibilités d’actions, mais au contraire de faire partie de l’équipage d’un bateau dont chaque membre est à la fois un aidant et un recevant pour l’autre.

Il y a eu des craintes, voire même des peurs de ne pas pouvoir accueillir la détresse de l’autre ou au contraire de me laisser « phagocyter » par elle, mais le travail d’équipe et la solidarité mutuelle les ont fait disparaître. Rien n’est jamais acquis, rien n’est facile dans ce genre de mission, et l’équipe est justement là pour soutenir, aider mais aussi veiller et guetter avec bienveillance.

Imprimer cette page

Consulter le site national